Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2015

ANIMA MORTE - upon darkened stains - 2014

Troisième album du groupe suédois.


C'est en 2004 qu'est né Anima Morte, suite à la rencontre de Fredrik Klingwall - qui travaillait beaucoup sur le concept de la musique instrumentale et tout particulièrement sur les films du cinéma bis italien, le giallo - et de Stefan Granberg. Le duo sortira alors un EP, viva morte, dans l'optique de tester leur position vis à vis d'une certaine idée musicale commune, celle que pouvait notamment développer Goblin sur les films de Dario Argento.
Très vite le duo s'étoffe et intègre les deux autres membres qui froment depuis Anima Morte, DanielCannerfelt à la guitare et TeddyMöller à la batterie.
Il s'ensuit deux albums, l'un immédiat après le EP, face the sea of darkness, puis, en 2011, the nightmare becomes reality. Simplement au regard des titres nous pouvons constater que nous sommes bien dans le sombre et l'horreur, mais avec cette construction typique des musiques de films des années 70's.
Le nouvel opus sor…

THE ENID - in the region of the summer star - 1976

Premier album de la formation de Robert John Godfrey.



Robert John Godfrey est né dans le Kent, Sud Est de l'Angleterre, où il est élève d'une école privée fondée par George Lyward. Cette éducation so british marquera profondément Godfrey et il dédiera son album the fall of Hyperion à son fondateur décédé.
Son éducation musicale se fera au Royal College of Music sous l'égide du pianiste Malcolm Binns mais aussi de Benjamin Britten ou de Sir Michael Tippett, excusez du peu... Il est écrit que Godfrey devienne concertiste mais le conservatisme du milieu classique le pèse et il décide donc d'aller voir ailleurs. Et l'ailleurs se présente sous la forme d'un groupe qui vient de signer chez HARVEST, filiale progressive d'EMI, et qui prépare son nouvel album, Barclay James Harvest pour qui il fondera un orchestre pour les accompagner et écrira les arrangements. La suite est moins excitante puisque tout ça se terminera devant les tribunaux anglais, Godfrey réclamant…