Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2014

STEVE HOWE - beginnings - 1975

Premier album du guitariste de Yes.





































Steve Howe est un autodidacte et a pour source d'influence principale Barney Kessel, Wes Montgomery ou Chet Atkins, guitariste "étant capable de jouer toute sorte de style." En 1965, il rejoint le futur Tomorrow, groupe psychédélique dont la carrière est envisagée avec sérénité mais qui ne gravera qu'un seul album. Il refusera l'opportunité de rejoindre Jethro Tull ou encore The Nice attendant un contrat avec son nouveau groupe Bodast, en vain.
C'est alors que Yes demande à Peter Banks de quitter le groupe et fait appel à lui. En 1974, relayer est le cinquième album studio enregistré avec Yes, et, peut être le plus pénible. Howe, de son côté, prépare un album solo depuis quelques temps.

Fin 1975, Steve Howe est le premier du groupe à sortir son album après l'aventure collective de relayer. On y retrouve Patrick Moraz et Alan White et Howe se lance à en être le seul chanteur, et, hélas, ce n'est pas toujours d'un…

JON ANDERSON - olias of sunhillow - 1976

Premier album solo du chanteur de Yes.

Après l'enregistrement et succès de relayer et suite à la longue tournée qui s'en suit, chaque membre du groupe fait une pause et enregistre son solo.
Celui d'Anderson sortira le dernier, mais reste certainement le plus abouti de tous. Précisons ici qu'il s'agit réellement d'un album solo, puisqu'Anderson est le seul instrumentiste et, bien sûr, chanteur sur le disque. On imagine l'immensité du projet pour quelqu'un qui ne maîtrise absolument pas les claviers, les harpes et autres percussions de construire cette oeuvre conceptuelle. L'enregistrement se déroule de septembre 1975 à avril 1976...
Sur une idée basée sur les pochettes de Roger Dean - qui ne réalisera pas l'artwork - et d'un livre de la plasticienne mystique Vera Stanley-Alder, Anderson nous raconte l'histoire de Olias, architecte et créateur du vaisseau spatial, voulant quitter Sunhillow à la recherche d'une terre meilleure.
Nou…

ASIA feat. JOHN PAYNE - recollections - 2014

Premier album d'un groupe qui devrait en avoir treize...





































Cette introduction peut sembler quelque peu curieuse mais l'histoire du groupe ASIA l'est tout autant.
En 1981, Geoff Downes, Steve Howe (YES), John Wetton (UK, King Crimson) et Carl Palmer (ELP) forment ASIA. Le but avoué est de faire de l'audience et des tubes, et ce sera le cas. Tout cela reste tout de même dans une certaine mesure très raisonnable puisque le groupe doit toucher un public tourné vers le rock progressif et à la recherche de ses idoles et éventuellement s'ouvrir vers le rock FM, style dont leurs titres sont idéalement formatés.
Neuf ans plus tard, il ne reste que Downes au sein de l'entité ASIA qui, tant bien que mal, essaie de tenir le cap et recrute donc John Payne pour pallier au dernier départ, celui de Wetton. Cette formation tiendra jusqu'en 2006, moment que Downes choisit pour reformer le ASIA original. Exit donc John Payne qui gardera tout de même le nom avec le sous-titre f…

PINK FLOYD - ummagumma - 1969

Quatrième album de l'ex groupe de Syd Barrett.


Les concerts et les tournées s'enchainent et la présence de Barrett s'avère pour le moins perturbante au sein du groupe.  Capable de se désaccorder sur scène dès le début du set, l'attitude du jeune homme de Cambridge déstabilise ses amis et met en péril l'avenir du Floyd. 
Fin 1967, un premier contact est pris avec David Gilmour, lui aussi originaire de Cambridge et ami de Barrett. On pense alors sérieusement à l'intégrer au groupe, en vue d'un remplacement à court terme de Barrett. On sait qu'il est capable d'imiter n'importe qui et qu'il pourra refaire les soli de son ami. Pour la petite anecdote le nom de Jeff Beck est évoqué mais il ne sera jamais contacté, sans doute par timidité...
Quelques concerts sont alors joués à cinq tout début 1968 et a saucerful of secret est enregistré dans cette tourmente. Mais pour ummagumma, avec la nouvelle version du Floyd et surtout sans leur créateur, le …