Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du octobre, 2014

HAPPY THE MAN - happy the man - 1977

Premier album du groupe américain.

Le groupe est fondé en 1972, par Stanley Whitaker et David Bach, claviériste, du côté de Franckfort. Avec leur groupe d'alors, Shady Grove, ils font la connaissance de Rick Kennell qui effectue son service militaire en Allemagne et avec qui ils auront le plaisir de jammer sur du Genesis ou du King Krimson. Il leur présentera à son tour Mike Beck et il n'en fallu pas davantage pour que naisse l'idée de groupe qui pourra prendre forme dès que Kennell rentrera aux Etats-Unis.
Whitaker s'inscrit au Madison College de Harrisonburg, Virginie et, après avoir écouté l'ensemble de jazz du collège propose à Frank Wyatt de les rejoindre. Le groupe est complet, sauf que Bach décide alors de prendre une autre direction musicale et quitte Happy the Man. Kit Watkins le remplacera, lui qui vient de jouer de manière incroyable avec son groupe la pièce hoedown (1) d'Emerson, Lake and Palmer devant ses futurs partenaires.
Le nom vient de Ken Whi…

GENESIS - nursery crime - 1971

Troisième album du groupe de Chaterhouse.

Après leur premier enregistrement (trespass) pour Tony Stratton-Smith et son label CHARISMA, le quintette prend la route, mais voilà, Anthony Phillips enchaîne mononucléose, pneumonie et ses séjours alités se succèdent. On craint la dépression. Ses absences au cours des concerts deviennent problématiques et il baisse carrément le volume de son ampli pour que personne n'entende ses erreurs. 
Il doit donc annoncer son départ, tout d'abord à Mike Rutherford, son ami qui réagira par le silence et entraînera l'incompréhension du guitariste. Par la suite, Tony Banks envisagera la fin du groupe mais Peter Gabriel, en véritable leader, proposera de chercher un nouveau guitariste et, par la même occasion, de changer de batteur.
Steve Hackett sera contacté après l'annonce qu'il a fait paraître dans le melody maker, alors que Phil Collins, pour son audition, s'inspirera de ses concurrents qu'il entend alors qu'il est sur l…